MENU
Reputation Aegis
Taille du texte: +

Affaire Oscar’s : Quand un faux restaurant sème le doute sur Trip Advisor !

Affaire Oscar’s : Quand un faux restaurant sème le doute sur Trip Advisor !
La multiplication des avis sur le net un phénomène plutôt positif pour les consommateurs, ainsi que pour les e-commerçants, s’ils choisissent de les gérer activement. Mais cette tendance actuelle n’a pas tardé à mettre la puce à l’oreille de professionnels peu scrupuleux. Car les faux avis se sont, malheureusement, multipliés ces dernières années.

Sensés reproduire un comportement spontané, les faux avis, sont donc des manœuvres diligentés par quelques entreprises mal intentionnées. Sensés apporter une information impartiale, les sites de recommandation voient, ici, leur crédibilité menacée…

Oscar’s : le faux restaurant qui attire les foules…

Fruit de l’imagination de concurrents voulant dénigrer un établissement ou écrits par les commerçants eux-mêmes pour se faire de la publicité gratuite, les faux avis sont, dans tous les cas un phénomène regrettable.

Parfois, ces faux commentaires sont relativement faciles à détecter, en particulier lorsque l’internaute utilise des termes excessivement élogieux. En revanche, concernant les avis négatifs, pas toujours évident de discerner le vrai du faux…

Lassé de la multiplication des faux avis sur la toile, un « justicier » du net, baptisé Oscar Parrot a décidé d’agir… à sa façon. Sur Trip Advisor, il crée de toute pièce un faux restaurant. Sensé être basé à Brixham, au sud de l’Angleterre, le restaurateur baptise son établissement fictif « Oscar’s » et crée une fiche dédiée sur le site Trip Advisor. Une fiche accompagnée de commentaires tout aussi fictifs qu’élogieux tels qu’« une expérience culinaire inoubliable » « une cuisine simplement divine » etc...

Rapidement, Oscar’s attire l’attention des internautes. Et quelques jours seulement après la publication de ces commentaires ultra élogieux, des clients se rendent à l’adresse indiquée. Seulement, en guise de restaurant divin, l’adresse menait, en réalité à une rue déserte envahie de poubelles.

Pour Trip Advisor et les autres, la chasse aux faux avis s’intensifie

Peu après cet épisode, et afin de retrouver de la crédibilité aux yeux des internautes comme des professionnels, Trip Advisor embauchait sans tarder une centaine de modérateurs. Simultanément, l’entreprise revoyait son algorithme de détection des faux avis, afin qu’il soit plus sévère. Désormais, la détection et la punition des faux commentaires est devenue une priorité pour Trip Advisor comme pour tous les sites de recommandation. Des sites où la confiance des internautes est un enjeu crucial et doit être préservée, à tout prix, au risque de s’effondrer.

Le renforcement des algorithmes et techniques de contrôle des avis a d’ailleurs fait quelques victimes... Dernièrement, un dirigeant australien du groupe Accor a été pris en flagrant délit de rédaction de faux avis. Depuis plusieurs années, sous le pseudonyme de Tavare, le faussaire avait en effet posté des centaines d’avis décrédibilisant ses concurrents. C’est par le biais des réseaux sociaux que le dirigeant a finalement été démasqué. Verdict pour le faussaire : une mise à pied immédiate… Une sanction qui découragera, espérons-le, les esprits mal intentionnés. D’autres grands noms ont été salis par des affaires de faux avis savamment orchestrés, tels que Samsung et Blackberry.

Voir l’article de Challenge

L’astroturfing, pratique un peu trop en vogue…

Les faux avis font partie de ce que l’on appelle l’astroturfing. Un terme global, d’origine anglo-saxonne, qui regroupe les diverses techniques de propagande utilisées à des fins publicitaires, politiques ou de campagnes de relations publiques. Particularité des pratiques d’astrosurfing ? Elles ont pour but de donner l’impression d’un comportement spontané. Clairement, ces pratiques s’apparentent à de la désinformation.

Ces publicités mensongères touchent actuellement les sites d’avis consommateurs. Mais elles concernent aussi, désormais, les réseaux sociaux. Google+ et Youtube en sont actuellement victimes. Ainsi, certaines vidéos auraient été commentées par des employés du service marketing de Google… En réaction à ces pratiques douteuses, des « poids lourds » de Youtube, tels que PewDiePie, youtuber le plus vu au Monde ou encore Total Biscuit ont décidé de fermer l’accès aux commentaires en guise de protestation. D’autres suivent déjà le mouvement. Affaire à suivre !

Et vous, avez-vous déjà eu des doutes sur la véracité de certains avis ? Partager avec nous votre expérience !
Notez cet article:
0
Trip Advisor le site d’avis dédié au tourisme
Quelques chiffres sur l’impact des avis clients po...

Articles similaires

 
  Vous avez aimé cet article ?   Abonnez-vous au Blog et recevez les prochains :

  Avant de partir...   Abonnez-vous au Blog !